La célébration des squats vides !

Home Infos Uncategorized La célébration des squats vides !

La célébration des squats vides !

Tellement habitués à aller d’une crise à une autre, il pourrait nous arriver d’oublier de nous réjouir des succès que nous avons obtenu. Bien que nous soyions encore très engagés dans notre…

CelebrationTellement habitués à aller d’une crise à une autre, il pourrait nous arriver d’oublier de nous réjouir des succès que nous avons obtenu. Bien que nous soyions encore très engagés dans notre soutien à la famille Al Elfi et à faire tout pour qu’elle puisse rester en France, nous voudrions aussi nous poser un court instant pour reconnaitre les efforts précédents qui ont connu une fin heureuse.

En tout, un groupe d’environ 55 réfugiés est arrivé à Béziers depuis l’Espagne en 2015, après avoir traversé divers pays d’Afrique du Nord. Ils ont absolument tout laissé derrière eux. Pendant des semaines et des mois, des pères, des mères, des enfants et des bébés ont atterri dans des squats du quartier de la Devèze, avec peu ou pas du tout de ressources. Une des familles a été découverte dans la gare, où ils se trouvaient depuis quelque jours sans nulle part où aller. Les enfants avaient faim.

Le maire de Béziers, Robert Ménard, a attiré sur eux l’attention du public en payant une visite aux squats de la Devèze avec une équipe de vidéo, quand il a dit  aux Syriens qu’ils n’étaient pas les bienvenus dans sa ville.

LSR a été fondé en septembre 2015, et il ne fallut pas longtemps avant de se rendre compte que ces familles vivaient dans des conditions précaires, avec très peu de nourriture, sans chauffage, sans literie ni lit, ni autre mobilier basique, et sans accès aux soins médicaux.

Pendant tous les mois d’hiver jusqu’à la fin mars, LSR a porté secours à ces familles traumatisées, avec des vivres, des accès aux soins, des vêtements, du mobilier et tout ce qui est essentiel pour survivre. Un grand nombre de bénévoles de toute la région passèrent des heures à faire des collectes de nourriture, à trier, à livrer des produits de première nécessité. Ce fut réellement un effort massif – un grand merci à toutes celles et ceux qui prirent part à l’aide pour ces familles pendant si longtemps, sans jamais abandonner.

Un membre infatigable de notre groupe a soutenu les familles en les transportant dans les divers bureaux de Montpellier et Béziers pour qu’ils puissent déposer leur demande d’asile et de couverture sociale. Elle a passé un nombre incalculable d’heures dans sa voiture à faire des allers et retours, et à rendre visite maintes fois aux familles pour leur apporter un soutien moral. Le processus pour obtenir le status de réfugié et se voir proposer un logement est long et difficile, et pour un certain nombre de familles il y eut de nombreuses complications.

Une des grands succès est le placement d’une famille avec leur petite fille  trisomique. Il leur a été accordé un logement leur donnant un accès facile à l’aide professionnelle vitale et nécessaire d’un centre spécialisé pour enfants handicapés. Sans les efforts si particuliers de notre bénévole, ils auraient pu atterrir dans une location sans aucun soutien pour cette petite fille.

Au début de l’année 2016, plusieurs familles se sont vu attribuer le statut de demandeur d’asile, et ont donc pu quitter les squats pour des logements officiels du CADA (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile) dans une des villes de la région.

A la mi-avril, toutes les familles (à l’exception d’une) étaient exemptées du règlement Dublin et sont maintenant logés par le CADA. Nous avons le ferme espoir que toutes les familles vont finalement se voir accorder le statut officiel de réfugiés pour  pouvoir enfin construire une vie normale en France.

A travers notre soutien pour les familles de la Devèze, nous avons eu la bonne fortune de rencontrer l’équipe de La Cimade de Béziers. Nous sommes fiers de notre contact avec cette équipe et les familles vivant dans le CADA qu’ils gèrent.   Nous espèrons poursuivre cette bonne relation avec La Cimade pour pouvoir proposer notre assistance non seulement à des Syriens, mais aussi à tous ceux qui sont arrivés dans notre région avec l’espoir de pouvoir commencer une nouvelle vie en France.


Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.